Maria Theresia von Wüllenweber était née le 19 Février  1833 au Château de Myllendonk près de Mönchengladbach en Rhénanie.  Des ses parents, Joseph Theodor et sa femme Elisabeth von Wüllenweber (née Le Fort), elle fut éduquée dans la foi chrétienne et l’amour pour le voisin et les pauvres. Sa vie pieuse l’aida à reconnaître que Dieu l’avait appelée à la vie religieuse, mais surtout à l’amour pour les missions. Sans succès elle avait cherché à réaliser cet appel dans diverses communautés religieuses. En 1882 elle se rencontra avec le Fondateur de la Société du Divin Sauveur à Rome, le Père François Jordan. Elle le suivit et avait plus tard laissé aux Missions tous ses possessions de Neuwerk. En 1888 elle avait cofondé à Tivoli, ensemble avec le P. Jordan, la toute première filiale des Sœurs du Divin Sauveur.  Elle voulait aimer Dieu sur toutes les choses et remplir son cœur avec miséricorde, sainteté et foi! La vie de cette communauté s’était développée en grande pauvreté. En toute fidélité à sa foi, elle mourut à Rome dans la nuit de Noël  1907.  Pour sa vie en sainteté, les Sœurs  l’ont toujours beaucoup aimée et appréciée..

Béatification de la Mère Marie

Le  16 Janvier 1959 a été signé le Décret de la Béatification. Le résultat plus important de ce Processus Apostolique a été le Décret du Saint Père, Pape Paul VI, du 15 Juillet 1965, où on déclara officiellement l’héroïcité des vertus de cette servante de Dieu.  Le 13 Octobre 1968 a eu lieu la béatification dans la Basilique de St Pierre. Les reliques de la Bienheureuse Marie des Apôtres se trouvent dans une châsse dans la Maison-mère des Salvatoriennes à Rome.

gemy

Lieu de naissance de Thérèse von
Wüllenweber est le Château de Myllendonk
en Allemagne

stpeters
L’hors de la béatification de la Bienheureuse Marie des Apôtres,
la Co-Fondatrice et la première Supérieure Générale de
la Congrégation des Soeurs du Divin Sauveur (Oct.13, 1968).
mmchap

La tombe de la Bienheureuse Marie des Apôtres
se trouve dans la chapelle dela Maison Mère à Rome.

          
La chapelle de de Barbarastift est l’endroit
     où Thérèse a travaillé jusqu’à ce que Père
Jordan l’ait appelée à Rome pour la fondation de
la branche féminine.